Et paf ! le blog

Vous savez qu’en fait ce blog vient de posterous et même d’encore plus loin ?

Bon.

Suite à la débâcle de posterous, j’ai enfin réussi à obtenir un backup que j’ai importé aujourd’hui (bon par contre comme ce sont des américains qui m’ont fait mon backup, évidement, ils ont pourri dix ans d’articles avec des accents pourris :-().

Donc, ce blog ne contient plus aujourd’hui « seulement » mes articles locaux, mais aussi tous ceux que j’ai pu écrire sur posterous et même encore avant. Et ça, c’est bien.

Faut juste que je trouve une solution d’export « qui marche » – oui, comme agorava-wordpress quand ce sera fini 🙂

Tout est à peu près importé

Donc, après deux jours de codage, et une journée de correction d’erreurs diverses, à peu près tout ce que j’ai pu écrire depuis 2005 sur mes précédents blogs existe maintenant dans posterous, ce qui est une bonne nouvelle. J’estime les pertes à environ 10 %, et les messages incorrectement formattés à 10 % aussi, ce qui me paraît un ratio tout à fait raisonnable. En revanche, ce qui est rude, c’est que tous les liens vers mon blog ont sauté (ça, c’est ma faute) et tous les liens de mon blog vers d’autres blogs ont sauté. C’est peut-étre comme ça qu’internet disparaît dans le passé : en coupant les connexions. Si j’étais un minimum inspiré, je vous dirai que c’est une métaphore parfaite de l’oubli dans la mémoire humaine, qui est exactement identique dans le concept : un affaiblissement de liens entre des informations éparses. Mais je me sens un peu mou, ce soir. En tout cas, ce dont je suis content, c’est que ma mémoire personnelle n’a pas trop disparu.

De l’inanité du processus rédactionnel

Après ce titre qui se la pète, comment dire quelque chose d’intelligent ? Simplement en racontant ma vie. Hier soir, je venais juste de terminer Diamond dogs, de l’excellent bouquin d’Alastair Reynolds, quand je me suis rendu compte que, comme d’habitude, j’allais vautrer mon futur avis. Et ça pour plusieurs raisons :

  • D’abord parce que l’écrire à froid, c’est se condamner à en oublier des morceaux
  • Ensuite parce que, ma mémoire n’étant pas si bonne, j’aurais déja oublié au moment de l’écrire les réflexions subtiles que je pourrais en tirer
  • Enfin parce que j’écris toujours en un jet continu.

Du coup, je me suis demandé comment faire. Sans doute en utilisant les drafts de WordPress, pour pouvoir jeter mes idées et les retravailler par la suite. Sans doute aussi grâce à GTD (A ce propos, je dois absolument tester GTDGmail et en parler un peu plus), pour ne rien oublier. Bref, en bossant un peu plus mon rédactionnel. Mais quelque part, ça m’emmerde profondément de transformer ce misérable bout de web en un truc plus sérieux, mieux écrit. Comment faire ? Voila donc la question que je vous pose.

Et une mise à jour

J’ai décidé que j’étais enfin près à migrer mon bon vieux WordPress 1.5.2 dans un bouillant 2.0.3, et je l’ai fait, là, dans la soirée. il ne me reste plus maintenant qu’à remettre en route tous mes plugins, et à mettre à jour aussi mon Ubuntu pour passer à Dapper Drake. Ca, c’est pour cette nuit. Ne vous inquiétez donc pas si, demain, le blog a mal aux cheveux ! Au fait, pour mémoire, voici la liste des changements effectués : Pour la mise à jour, j’ai :

  • désactivé la fonction the_keywords, ligne 10 de header.php de mon thème
  • désactivé la fonction wplists bidulke, ligne 19 de sidebar.php.

Des liens en vrac concernant les start-ups

J’imagine que ça concernerait plutôt Stéphane Lee, mais je suis tombé récement sur quelques liens assez intéressants concernant les bonnes pratiques de gestion des start-ups. D’abord avec l’exemple à mon avis le plus éclatant (Google), et ses pratiques de recrutement. Ensuite avec quelques liens envoyés par Lars (qui doit savoir de quoi il parle, puisqu’il est justement dans le cas du type qui monte sa boîte). Et enfin les généricologues dans leur ensemble avec le score gbat et quelques commentaires intéressants.Je sais que je devrais relire tout éa attentivement pour en tirer la substantifique moëlle, mais là, désolé, j’ai pas trop le temps.

Petite mise à jour

Je n’ai pas pu m’empêcher de modifier un petit détail qui me gênait pas mal dans mon plugin bibliothécaire. Du coup, je dois reconstruire toutes mes fiches (c’est-à-dire visiter encore une fois tous mes avis). Tout ça pour quoi ?

Pour un meilleur affichage des noms et un meilleur affichage des oeuvres associées. Bande de veinards. En revanche, je n’ai toujours pas ajouté un truc qui serait pourtant top : un isbnLoader basé sur amazon, pour pouvoir enfin publier ce plugin. D’un autre côté, je devrais peut-être le porter sous WordPress 2.

Bonne nouvelle !

Après un sacré bout de temps, je suis enfin raisonnablement satisfait de mon plugin de bibliothèque. Bien sûr, certains détails sont encore approximatifs (comme par exemple l’affichage en tooltip des personnes et des oeuvres à remplacer par des notes de pied de page (et une modification du plugin qui les gére pour les afficher au bon endroit par Javascript)). Mais bon, vous pouvez déja vous balader facilement dans ma collection en recherchant le titre d’un bouquin ou d’un auteur, mais pas celui d’un cycle, parce qu’on peut quand méme retomber dessus facilement, et que les gens se souviennent plus d’un titre comme Accros du Rock plutét que de Quand les dieux buvaient quand ce n’est pas un cycle inventé par l’éditeur, comme la tétralogie noire qui regroupe Tous à Zanzibar, Sur l’onde de choc, L’orbite déchiquetée et Le troupeau aveugle. Bref, comme vous le voyez, ça marche. je vais enfin pouvoir passer à autre chose (comme un backup des fichiers du blog, une publication digne de ce nom, un chargeur d’ISBN depuis Amazon ou des fichiers locaux, j’en passe et des meilleures).

Petite modification …

Juste pour me vanter odieusement, j’ai ajouté un petit raffinement à mon plugin de gestion d’avis (oui, enfin ma bibliothéque, quoi). Prenez n’importe quel avis (dans la catégorie {Avis}, donc) et baladez-vous donc avec la souris sur les noms des personnes. Ca ne sert pas à grand chose, ça ne doit pas étre top au niveau de l’indexation et des mal-voyants (auprés desquels je m’excuse) ainsi que des utilisateurs d’IE (toute version, mais là, aucune excuse pour les utilisateurs du navigateur obsoléte).