Et si j’arrêtais de faire n’importe quoi avec mon Raspberry ?

Parce que la dernière alerte a été sévère.

Je vais donc essayer ce soir d’améliorer deux ou trois choses …

Optimiser la gestion des logs

D’abord, l’article Comment prolonger la durée de vie de vos cartes SD sur Raspberry Pi (màj) montre comment utiliser un tmpfs et RAMLog pour ne plus saloper la carte SD avec les écritures de log. Ca m’avait l’air très bien jusqu’à ce que je regarde la méthode d’installation … Pas terrible.

Et en bonus, le démarrage m’avait l’air hasardeux …

Du coup, je ne l’ai pas installé, car je lui ai préféré log2ram (trouvé grâce à ce forum). Si l’installation n’est pas plus conviviale, il s’agit ici de script shells qui m’ont l’air plus inspectables, et surtout sont intégrés correctement avec la gestion des services de Raspbian.

Reste à voir sur le long terme si j’arrive à sauver l’engin …

Créer des backups corrects

Bon, ben là, il y a un bon paquet de solutions à base de dd. Ca ne m’intéresse pas trop, parce qu’il faut arrêter le Raspberry.

J’ai donc privilégié une solution basée sur un bon gros rsync bien massif.

Parce que même si ce rsync ne me permet pas de reconstruire de façon  immédiate un Raspberry fonctionnel, j’aurais au moins toutes les données sur mon NAS, ce qui aidera.

3 réflexions sur “Et si j’arrêtais de faire n’importe quoi avec mon Raspberry ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s