Utiliser Eclipse derrière un proxy à la con

Vous connaissez les proxy à la con ? C’est une spécialité des grandes boîtes françaises qui ont une vision assez … restrictive … de ce qu’est un « bon » usage d’internet.

Par exemple, j’ai dû il y a peu installer un Eclipse pour me connecter à un serveur Subversion chez un client qui n’autorise pas l’accès à bintray. Pas grave ? Ca dépend.

Par habitude, j’utilise Subclipse. Or, récemment, ils ont changé leur hébergement pour passer .. chez bintray. Du coup, le plugin n’est plus téléchargeable. Heureusement, eclipse est modulaire, et j’ai pu installer Subversive « facilement » : pour installer Subversive, on installe d’abord le plugin, qui télécharge indépendamment les connecteurs sur un site qui a changé. Ca se passe bien sans proxy à la con. En revanche, dans le cas contraire, il faut télécharger l’update site contenant les connecteurs. Et c’est tout aussi merdique (même si, en fait, Subversive semble mieux que Subclipse – au merge dialog près).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s