Pas de chti jug sur Typescript pour moi

Ce soir, c’est chtijug sur Typescript. Et en plus, le lieu a l’air sympa.

Pas parce que je n’aime pas Cyril et ses amis, bien au contraire, je trouve le boulot du chijug vraiment chouette.

Mais plutôt parce que … comment dire … tout cet écosystème Javascript me fatigue à un point fou.

Je vous explique.

J’ai fait ma première page web avec du Javascript en 1999 … ou 2000. Bon, la wayback machine a une version datant de juillet 2001. Enfin bref. A l’époque, faire du Javascript était un sale boulot.

Heureusement, jQuery a tout changé. Et pendant quelques années, faire du web dynamique était raisonnablement simple conceptuellement et techniquement.

Et puis un jour, l’apocalypse de la sur-architecture s’est pointée sous les traits de nodejs. Je ne vais pas refaire l’article contre nodejs, parce qu’il suffit de regarder quelques twits de Mario Fusco ou Sam&Max pour comprendre

Et c’est quoi le rapport avec Typescript ?

Pour être honnête, Typescript n’est pas une solution, mais un élément du problème.

En effet, de mon point de vue, les langages modernes ont été créés pour permettre aux gens d’être plus productifs que l’assembleur ou le C, par exemple. Seulement, et au risque de choquer mes camarades Javaistes, le Javascript n’est pas ce genre de langage.

Non.

Comme l’écrivait Douglas Crockford il y a … un moment, le javascript n’est pas le langage qu’on croit. Et franchement, une fois qu’on comprend que le Javascript est un langage fonctionnel s’exécutant dans un environnement peu commode, il se passe une certaine épiphanie qui permet de mieux en comprendre la réelle simplicité. Une simplicité qui rend des monstruosités comme Angular, React, ou Typescript, aussi pratiques qu’un 38 tonnes en ville.

C’est aussi pour ça (en plus de ne pas assister à une conf sans doute intéressante sur un langage qui doit sans aucun doute avoir de bons côtés) que j’ai décidé de ne plus me lancer dans des projets front-end en utilisant autre chose que des bibliothèques simples (voire élémentaires) qui remplissent proprement une fonction simple et claire. Des outils comme

  • RequireJS
  • RactiveJS
  • jQuery
  • underscoreJS

Et sorti de là, comme disait il y a bien longtemps mon prof d’info, point-barre. Du coup, forcément, ce talk sur Typescript présentait un problème d’intérêt fondamental : comment diable pouvais-je m’intéresser à un langage dont la finalité actuelle est précisément de faire quelque chose qui me répugne au plus haut point ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s