#devoxxfr – Algorithmes, les nouveaux pouvoirs du développeur

Vous connaissez Fabrice Epelboin ? Non ? Dommage, c’est un peu une forme de Cory Doctorow à la française, une sorte de métis étrange entre journaliste politique et « geek » (oui, je le mets entre parenthèse).

Et ce type fait également cours à sciences-po pour présenter les développeurs aux étudiants de science-po … c’est-à-dire pour certains nos futurs dirigeants.

Fabrice est donc venu nous parler du fait que, oui, « software is eating the world », mais avec une nuance. En effet, pour lui, ça n’est pas tant ça que « code is law ». En effet, si on y réfléchit un peu, comment est aujourd’hui implémentée la loi dans d’innombrables cas (typiquement le code général des impôts) ? Evidement, dans du logiciel. Et en parallèle, si on y réfléchit un peu, qu’est-ce qui, dans les vingt dernières décennies, a le plus changé le monde ? La politique ou le code ?

A votre avis, qu’est-ce qui a permis les printemps arabes ? Twitter et facebook, non ?
Pourquoi les adolescents actuels ont-ils une telle culture musicale/cinématographique ? Grâce au ministère de la culture ou grâce à Napster/aux MP3/à Popcorn ?

Bref, comme il le dit, « le monde politique est dans une profonde incompréhension du monde contemporain » à cause en particulier d’une trop grande richesse d’information.

En rester à l’observation, c’est bien, mais franchement, est-ce qu’il n’y a pas mieux à faire ? Maintenant qu’on sait que, grâce au logiciel, malgré l’environnement capitaliste, certaines des valeurs de partage les plus élevées du marxisme (le partage de l’information, la culture accessible, la fraternité et l’égalité entre tous les internautes), où est-ce qu’on va ? Eh bien, là, en bon « observateur », Fabrice n’en sait pas grand chose. En revanche, ce qu’il affirme de façon claire, c’est que la révolution industrielle est en cours, et qu’elle va profondément changer le monde.

Publicités

4 réflexions sur “#devoxxfr – Algorithmes, les nouveaux pouvoirs du développeur

  1. Bon jour,
    Le Politique ne fait plus de La Politique (celle de la cité). Ce qui produit un ras-le-bol. Le monde bouge et nos politiques ne regardent que leur ombilic.

    Je suis en train de lire au fur et mesure, vos articles forts intéressants. Je ne suis qu’un utilisateur lambda et ne connais rien : code et autres structures de l’informatique. J’utilise seulement Ubuntu.

    En tout cas merci pour ces éclairages (même si je ne comprends pas tout). 🙂

    Max-Louis

    • En fait, j’ai l’impression que Fabrice ne parlais pas réellement du fait que

      Le Politique ne fait plus de La Politique (celle de la cité). Ce qui produit un ras-le-bol. Le monde bouge et nos politiques ne regardent que leur ombilic.

      Au sujet des hommes politiques, la seule chose qu’il a dit de façon claire est que l’explosion des canaux d’information d’entrée paralyse leur capacité de décision, là où les acteurs du développement sont peut-être plus aptes à survivre à cette densité d’information. Le fait qu’ils se regardent le nombril (ou pas) n’est en fait qu’une question … de point de vue.

      Quant à votre (in)compréhension, n’oubliez pas qu’avant la première présentation sur la blockchain, je n’y connaissais pas grand chose sur ce sujet. Autrement dit, avant de savoir, nous sommes tous des ignorants. Il ne faut jamais l’oublier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s