Rha la freebox !

Bon, je ne vais pas vous parler du fait que la freebox va enfin passer à Android TV, parce que ça n’est qu’une rumeur (même si c’est une rumeur très intéressante).

Non, je vais vous parler du problème classique des freenautes : les petits détails gênants. En l’occurence, le détail gênant, c’est la gestion de la surchauffe apr la freebox revolution server. Ou plutôt, dans mon cas, sa non gestion.

Voyez-vous, j’ai récement légèrement réaménagé mon salon : j’ai remplacé une jolie étagère Fly sur laquelle était posée la Freebox Server par une bibliothèque Billy que j’ai légèrement améliroé en y forant des trous pour passer tous les câbles de la freebox derrière le meuble, ce qui est moins disgracieux (j’en connais qui parleraient de WOF, mais soyons sérieux, je trouve les câbles électriques ou réseau d’une laideur abyssale). Et il semble que le fait de placer ma Freebox Server dans une bibliothèque nuise gravement à ses performances, ou plutôt à son aération, puisque depuis ce changement, je perds l’utilisation d’internet, de la télé ET du téléphone à peu près tous le sjours.

Insupportable.

J’avais d’abord accusé le transformateur CPL, mais même en le mettant plus à l’air, rien n’y fait, les déconnexions continuent. J’ai donc le choix entre

  • ouvrir la freebox pour l’aérer (facile à faire apparement mais un peu sale sur le long terme),
  • tenter de la poser sur une plaque métallique elle-même ventilée avec un ventilateur USB par exemple
  • la déplacer vers un endroit plus aéré

J’ai bien l’impression que je vais choisir la troisième solution …

Cela dit, il y a là un autre élément gênant.

Quand j’ai quitté le googleverse, j’ai installé un paquet de servcies sur mon NAS (qui marche très bien, lui). Parmi ces services, on peut évidement compter shaarli, krissfeed et deux ou trois autres trucs Indispensables au travailleur du savoir que je suis. Problème : aucun de ces services n’est accessible aujourd’hui, puisque ma freebox s’est arrêtée !

Et ça, ça s’appelle un Single Point Of Failure ou je ne m’y connais pas …

Ce qui me rappelle furieusement le projet Chaos Monkey de Netflix : si on veut savoir comment se comporte un système quand un composant, il n’y a qu’une seule bonne façon de vérifier : en débranchant le composant pour voir ce qui se passe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s