La décadence, c’est maintenant

La semaine dernière, j’écoutais d’une oreille passablement distraite une très mauvaise émission d’Europe 1Franck Ferrand, historien médiatique, expliquait doctement (comme toujours) que, selon lui, la France était dans la même situation que l’empire romain à son déclin : en pleine décadence. Malheureusement, je n’avais pas écouté la partie de l’émission où il détaillait cette opinion.

J’y ai toutefois réfléchi toute la semaine, pour en arriver à la conclusion logique qu’il a raison.

Si vous regardez la page wikipedia sur ce thème, vous y trouverez des concepts qui résonnent furieusement avec notre actualité :

  • crise économique
  • crise morale
  • perte du sens du réel au profit de règles formelles

Regardez la France d’aujourd’hui, et dites-moi qu’il est normal de … pfff, je vais même pas détailler, le tableau est criant. Que ce soit dans notre (je mets nous, parce qu’en tant que Français, je participe hélas de tout cela) « gestion » de l’immigration, de notre « ambition » culturelle, de notre « politique » économique, tout trahit cette perte du sens du réel.

Et non, je n’ai pas envie de détailler, le constat est tellement immédiat.

Ce qui est curieux, c’est que la France peut pourtant facilement basculer du XIXème siècle dans lequel elle semble être figée vers le vrai XXIème siècle. Il ne lui faut qu’une chose : abandonner la dépression pour un projet, n’importe lequel … Bon, pas tout à fait n’importe lequel. Vous vous souvenez de Jacques Cheminade, ce candidat idiot aux élections ? Il avait une qualité : proposer un projet d’avenir à ce pays de vieux pantouflards. D’accord, aller sur Mars n’est pas exactement une idée réaliste. Mais c’est déja une idée.

Au lieu de ça, quel est le projet de notre président ? Gérer la crise ? CA NE MARCHE PAS

Quel sera le projet de son adversaire de l’UMP ?Gérer la crise, mais mieux ? CA NE MARCHERA PAS MIEUX

Pour aller plus loin, quels partis politiques proposent un vrai projet pour la France ? Et quand je parle de projet, je veux dire un projet dont la France soit l’initiateur, et pas un simpple mouton comme c’est trop souvent le cas grâce à l’Europe (attention, ce n’est aps une diatribe anti-européenne, c’est juste le constat que l’adhésion à ette entité supra-nationale permet facilement à nos politiciens de se défausser de leurs responsabilités – ne comprenant pas qu’en se défaussant ainsi isl deviennent inutiles et jouets exclusifs de l’opinion). Donc, quels partis portent un vrai projet ?

Les écologistes ? Ca fait bien longtemps qu’ils ont révélé leur nature d’ambitieux amoraux.

Le front de gauche ? Le front national ? On ne définit pas un projet juste en disant NON (même si ça séduit évidement la nature idiote et revêche de bien des compatriotes).

Les centristes ? LOL

Autant le dire, il n’y a pour l’instant, dans le paysage français, aucun parti susceptible de nous sortir de la décadence. Parce qu’aucun de ces partis n’a encore compris la nature du problème (et là, je mets mes plus beaux habits d eprophète fou et m’en vais ramper jusqu’à Kathmandou). Et ça me déprime.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s