Du droit à disposer de ses données

Je suis sûr que vous avez lu mes articles sur DuckDuckGo. Peut-être vous êtes-vous demandé quelle mouche pouvait me piquer.

Et, si vous faites partie des gens avec lesquels j’ai communiqué via Google Chat ou XMPP, vous avez sans doute vu changer mon statut pour devenir ce « truc »

Skype™ - riduidel_2013-06-06_16-14-06

Et vous vous êtes demandé quelle mouche pouvait bien me piquer.

Pourquoi vouloir avec cette pugnacité si typique vouloir quitter les bras accueillants de Google ?

Par peur.

Une peur alimentée par des articles comme celui-ci : Du droit à violer la vie privée des internautes au foyer. Vous me direz que c’est sans doute la faute de cette comission européenne corrompue jusqu’à la moëlle. Je n’en disconviendrai pas. Mais, si je n’ai que peu de pouvoir sur cette comission européenne, je peux au moins faire en sorte que mes données ne soient plus hébergées chez ceux-là même qui renient leur « don’t be evil ».

Et c’est donc ce que j’essaye de faire de plus en plus : sortir de l’hébergement payé de mon sang (dis-je depuis un hébergement précisément payé grâce à la pub que je ne vois pas – merci AdBlock+) pour aller soit vers de l’authentique cloud, soit vers de l’auto-hébergé.

Mais je vous en reparlerai.

C’est d’ailleurs pour cette raison que, malgré la tentation absolue de flickr et de son To de stockage, mes photos sont toujours cachées sur mon disque dur réseau (et deux ou trois autres endroits …)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s