Soirée télé

Bon, pour reprendre le blog là où il en était, quelques petits mots sur ma soirée d'hier (oui, je sais, vous vous en foutez comme de l'an quarante, n'empêche, c'est mon blog).
Donc, hier soir, j'ai regardé (comme pas mal de monde j'imagine, les hommes de l'ombre sur france2. J'avais arrêté de regarder les séries télé françaises, dégoûté par le côté plagiat/contrefaçon de séries américaines, sans doute parce que le milieu audioviseul français manque, dans la plupart des cas, d'imagination à un point qui ferait palir les pires contrefacteurs chinois. Toujorus est-il qu'aléché par une promotion digne des meilleures heures du communisme, j'ai regardé cette mini-série retraçant une élection présidentielle. Bon, des séries politiques, j'en avais déja vu. Par exemple, celle avec Geena Davis : Commander in Chief. Si certaines choses y étaient intéressantes, d'autres en revanche (comme ces histoires de lobbyistes) me laissaient froid. Ici, rien de tout cela : l'immense majorité des éléments évoqués sonnent juste, qu'il s'agisse d'investigations politiques de la DCRI, de financement "occulte" de partis politiques, ou du rôle des conseillers en com'. Bon, remarquez, ce dernier point est en fait l'élément central de cette série qui se concentre sur le rôle des spin doctors (non, pas le groupe de rock) à la française. Tant et si bien d'ailleurs que le personnage principal s'appelle Capita quand sa candidate s'appelle Visage. Téte et visage ? Vous voulez dire que ce ne sont pas vraiment les candidats qui pensent ce qu'ils disent ? Diable ! Et puis une série dans laquelle il y a une Aston Martin Rapide ne peut pas être fondamentalement mauvaise … si ?
Bon, à la suite de ce programme intéressant, mais pas forcément décontractant, j'ai également regardé un de ces films américains sur le thème de la damnation (vous savez, cette lignée qui passe par Angel Heart ou Constantine). Cette fois, c'était L'associé du diable que je n'avais encore jamais vu entier. Pas mal du tout, même, gràce à un Al Pacino cabotin en diable, à une Charlize Theron qui fait sacrément pitié … Hein ? Quoi keanu Reeves ? Ben il est comme d'habitude aussi expressif qu'un bout de bois, sauf peut-être durant les scènes chaudes. Bon, j'ai toutefois une réserve d'ordre plus scénaristique : si la scène finale dans le tribunal de Floride avait été supprimé, l'oeuvre aurait à mon avis été beaucoup plus forte (car bien plus sombre). Là, c'est juste "gentil".
Publicités

Une réflexion sur “Soirée télé

  1. Arr??te de regarder la t??l?? et viens aux Chti JUG, c’est pas comme si c’??tait toutes les semaines.Cela dit: l’associ?? du Diable est tr??s bon, c’est un de mes films pr??f??r??s….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s