free mobile ….

Ah l’heure qu’il est, vous savez sans doute déjà tout ce qu’il y a à savoir de l’offre free mobile, je ne vais donc pas vous en rebattre les oreilles.
Je vais quand même vous en parler, mais sous un angle différent.
J’ai regardé ce matin la présentation de Xavier Niel lançant sa gamme d’abonnements pour téléphones portables, et j’en retiens plusieurs choses.
  • D’abord, pour lui, l’offre illimitée semblait moins … impliquante que son offre sociale (vous savez, une heure pour 2é?/gratuit pour les possesseurs de freebox). Pourtant, dans le public, j’ai trouvé les réactions franchement faibles, alors qu’à mon avis c’est cette offre « low-cost » qui va faire les beaux jours de free. Ca m’a presque choqué, en fait, puisque le discours de Niel était bien plus militant pour défendre ses valeurs avec ce produit. En effet, autant son offre illimitée se contente de nous démontrer qu’on peut avoir un téléphone portable pour pas cher, autant son offre « sociale » nous montre que les opérateurs téléphoniques ne sont pas les seuls à se foutre de leurs clients : le gouvernement, lui aussi, met en place (on imagine facilement ça se faire lors d’un dîner entre Sarkozy et son pote Bouygues). Et en ce sens, il ne s’agit plus, à mon sens, de simplement vendre de la minute. Il s’agit surtout de montrer la direction que Niel souhaite donner à ce milieu de requins. Et ça, même pour un pornocrate comme lui – pas de panique, je dis ça en plaisantant.
  • Ensuite, la nature des forfaits – et l’absence totale de limitation dans les protocoles utilisables – ouvre (enfin) la porte à des usages sympathiques des terminaux « intelligents », comme on dit dans les milieux informés. je vais par exemple pouvoir me connecter à mon NAS depuis absolument n’importe où sans devoir faire du ssh-over-http (la solution pour tous les PéLC).
  • Dans le même ordre d’idée « no limit », les téléphones éventuellement vendus par free.fr ne seront pas simlockés, ni rien. Et ça, c’est bien.
Evidement, tout ça fait largement vaciller mes convictions, surtout à l’heure où des engins sympathiques comme le Samsung Galaxy Note existent. Pourtant, je dois l’admettre, malgré les usages que j’imagine déjà (cinémomètre pour le roller, GPS pour le tourisme, lecteur RSS mobile – on m’a confié que mon pseudo pouvait être associé à Bonjour Madame dans les résultats de Google … aucun rapport bien sûr :-), album photo portable connecté à Piwigo, ), et ceux que je n’ai pas encore imaginé, je suis encore indécis : suis-je prêt à rejoindre le monde du fil à la patte et de l’ultra-connectivité ? Je n’en sais rien.
Parce qu’il faut bien le reconnaître, j’aime me distinguer. Et l’absence d’un implant cybernétique de communication est, à l’heure de la cybersphère, un signe franchement distinctif. Et en plus, je ressens régulièrement devant ces personnes interrompues par le monde une forme de condescendance : moi, au moins, quand je suis seul, je suis seul – oui, je suis un peu associal.
Toutefois, les usages sont si nombreux … et si fascinants … franchement, je ne sais pas trop quoi faire.
Publicités

Une réflexion sur “free mobile ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s