Les extensions d’Opera, le retour

A la sortie de la version d'Opera supportant les extensions (la 10.5, je pense), j'avais écrit un article expliquant tout le bien que j'en pensais et listant celles que j'utilisais. Il est temps de le remettre à jour.
Force m'est de reconnaître que, parmi celles que j'avais initialement installées, certaines se sont révélées peu utiles :
  • Google Tasks puisque je n'utilise pas vraiment Google Tasks, en fait.
  • Mini Wikipedia puisque pour chercher sur la wikipedia, j'ai déjà un moteur de recherche dans Opera
  • Shorten URL remplacée par Shareholic (et tant pis pour goo.gl)
  • Opera configurator, puisqu'il semble bien que je ne change pas la configuration d'Opera tous les jours
En revanche, j'en ai ajouté d'autres (et conservé certaines)

  • Shareholic, vraiment pratique, même s'il lui manque G+
  • Ghostery, découvert grâce à SebSauvage, qui me montre bien à quel point je suis surveillé sur le web (il est disponible pour tous les navigateurs, d'ailleurs).
  • NoAds, parce que la pub, c'est toujours moins bien.

Ce à quoi il faut évidement ajouter les extensions Speed Dial (qui à l'usage sont incroyablement pratiques), mais dont je n'ai pas très envie de parler maintenant … essentiellement parce je n'ai pas encore une liste "stable" de celles que je vais utiliser à long terme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s