Sommes-nous Sparte ?

Hier soir, j’ai lu 300. Dit comme ça, ça peut paraître anodin. Mais ça ne l’est pas.
J’avais vu 300 (le film) il y a quelques temps, et j’en avais tiré la conclusion – sans doute fausse – qu’il s’agissait d’une oeuvre fasciste promouvant des idées assez détestables, au premier lieu desquelles figure un amour de la violence absolument barbare. A la lecture de la bande dessinée, je me dois évidement de changer mon fusil d’épaule. Si il y a combat, l’écrit montre plus clairement que le film (dans lequel la réalisation nous montre, à mon sens, une possibilité de victoire pour les spartiates) que les spartiates n’ont aucun espoir, et que leur combat est perdu d’avance.
Il s’agit donc d’une oeuvre cinématographique maladroitement adaptée, comme tant d’autres, d’un écrit beaucoup plus profond. Mais ça n’est pas là où je veux en venir, vous vous en doutez …
Il ya une espéce de hasard curieux à lire cette oeuvre défendant la vision d’un peuple combattant pour sa survie face à une armée de tous les peuples quand « nous », peuples « démocratiques », épris de liberté et de justice, fêtons le meurtre d’un homme, fusse-t-il le pire des criminels, sans même lui donner la possibilité d’un jugement.
Il y a, à ce sujet, une phrase tout à fait explicite dans la BD, que j’ai hélas oublié de noter, et dont je vais devoir vous donner une version approximative :

 

La loi n’est pas faite pour étre soumise à la volonté des hommes

 

Dans quel monde vivons-nous alors, pour que l’armée la plus puissante du monde puisse aller dans n’importe quel pays asssassiner qui elle veut ? Et au nom de quoi assassine-t-elle ? La justice ? Non. La vengeance.
Ne vous méprenez pas. L’idée qu’on puisse massacrer des innocents en balancant des avions dans les immeubles me fait vomir. L’idée de déclencher une guerre « sainte » au nom de principes me fait horreur.
Mais franchement, vous trouvez que la justice a été honorée dans cette histoire ? Personnellement, j’estime qu’elle a été violée.
Et quand j’entends des représentants de mon pays saluer cette initiative « courageuse », je frémis.
Vous savez ce qui aurait été réellement courageux ?
Prendre ce type vivant, l’emmener à la Cour Internationale de Justice, et le faire juger pour crime contre l’humanité. Là, la Justice aura été honorée, et les Etats-Unis se seraient révélés des défenseurs de la liberté, ce qu’ils prétendent étre.
cependant, tout cela me ramène au sujet initial puisque, comme le dit très bien la page wikipedia du film 300,

 

Frank Miller, interrogé au sujet de la situation politique des Etats-Unis, fait remarquer que les Etats-Unis se comportent comme un empire en déclin, et que les grandes civilisations ne sont jamais conquises mais qu’elles se désagrégent de l’intérieur

 

Et le déclin, j’ai bien l’impression qu’on n’en est plus très loin .. cela dit sans vouloir offenser le mois de Mars.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s