Google Art Project

Dans les multiples initiatives de Google, certaines sont des bonnes idées, d'autres non.
A mon avis, Google Art Project est une bonne idée. Et pour une raison bien simple : elle nous permet d'aller dans des musées où peu d'entre nous mettront les pieds, pour voir des oeuvres qui font pourtant clairement partie du patrimoine de l'humanité, mais qui nous sont hélas difficilement accessibles. Difficilement accessibles parce que, permettez-moi de vous le dire, la reproduction papier de tableaux de maître me donne à chaque fois l'impression de regarder un film Full HD sur un iPod nano : on ne peut pas mettre son nez sur les pigments. Et ça, dans les cas des chefs d'oeuvres classiques, ça peut être très utile pour capturer les détails les plus subtils des oeuvres classiques, ou pour admirer les effets de matières des peintres plus modernes. Bon, évidement, on ne peut pas "voir" les effets de matière déborder de l'épaisseur de l'écran, ce qui est bien dommage. mais en mettant son nez virtuel sur ce tableau virtuel, on peut néanmoins en avoir une assez bonne idée.
On pourra également reprocher à cette initiative deux choses :
  1. D'abord, que le nombre de musées représentés soit assez faible.
  2. Ensuite, et dans le même ordre d'idée, que le nombre d'oeuvres visibles pour chaque musée soit également assez faible.
Cela dit, je prends personnellement ça comme un bon début, qui ne demande qu'à continuer.
Ce que je trouve en revanche plus étrange, c'est que "le plus grand musée du monde" ne soit pas représenté. Mais alors pas du tout. notez bien que d'après certaines sources, ce serait lié à des discussions infructueuses. j'imagine sans mal que le sujet de ces discussions, comme ce fut le cas il y a quelques années pour Google Books et la bibliothèque nationale de France, n'était pas le choix des oeuvres, mais la rétribution des musées … Et là, pour le coup, ça commence à vraiment m'énerver, cette façon typiquement française, à mon sens, de se croire propriétaire de l'image d'une oeuvre juste parce qu'on est propriétaire de l'oeuvre. Je trouve en fait (et il ne s'agit là que d'une interprétation personnelle) que cette attitude ressemble furieusement à celle des collectionneurs privés emmurant les oeuvres dans leur cave. Est-ce la mission des musées que d'empêcher la diffusion de la Culture ? Je ne crois pas.
Est-ce du coup une attitude défendable pour la BNF hier, pour le Louvre aujourd'hui, de refuser que Google (ou un autre) fasse une copie fidéle, et honorant l'original, pour la rendre disponible gratuitement au monde entier ? Je ne crois pas non plus.
Bien sûr, Google est une entreprise marchande visant à mémoriser tout le savoir de notre planète.
Cela dit, un bon partenariat pourrait par exemple consister à ce que Google paye les couts de numérisation, et que le musée récupère une copie du fichier. Non ?
Bah, de toute façon, tout ça, pour reprendre une antienne chére à JM Billaut, ça vient de l'incompréhension totale de nos élites gauloises pour le web. Vivement que ça change, parce que tant que ça ne sera pas le cas, la France restera la cambrousse du web.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s