Diaspora et le sexe

Il n’y a pas longtemps, j’ai réussi à obtenir une invitation pour Diaspora (le – très futur – Facebook open-source et respectueux de ma vie privée). Notez bien que je le fait plus comme une espèce d’encouragement au monde du libre qu’en tant qu’utilisateur décçu de la fesse de bouc, parce que je n’ai pas de compte facebook. J’y ai découvert (bon, en fait, c’était avant de m’inscrire, mais ça fait mieux de l’écrire comme ça) que, contrairement à tous les sites web du monde, le champ sexe n’est pas une liste déroulante mâle/femelle, mais une zone de texte libre.
Qu’est-ce que ça veut dire ?
Pour paraphraser la développeuse qui a codé ça, ça diminue l’aliénation des gens à leur genre biologique. C’est-à-dire qu’un homme qui aime les hommes, mais qui ne se sent pas gay (cherchez pas, considérez juste que tous les goûts sont dans la nature), peut tout à fait l’écrire dans cette case de genre. Je pourrais vous dire que les exemples de ce type de changement de paradigme sur le regard qu’on porte à notre sexualité est déja vu en SF depuis bien longtemps (Isolation et ses septs modes sexués, quelques bouqins du cycle de la Culture – eh oui, encore une fois, …), mais ça ne serait pas intéressant. Ce qui en revanche est intéressant, c’est de voir qu’en supprimant ce choix obligatoire, on supprime aux gens la possibilité de s’étiquetter de façon simple (enfin, pas tout à fait, ils peuvent toujours, ces gens, pmarquer « homme », « man », « mensch », mais on en trouvera plus la liste des hommes par une simple recherche). Et du coup, on pose aux utilisateurs une question beaucoup plus profonde : quelle identité sexuelle pensez-vous avoir vous-même ?
Tiens, prenons un exemple que j’ai vu il y a quelques temps dans la presse.
Supposons que vous soyez un handicapé moteur. Que mettrez-vous dans une zone décrivant, peu ou prou, votre vie sexuelle ?
Avant, vous auriez été réduit à un simple fait biologique.
Maintenant, vous pouvez exprimer beaucoup plus librement votre nature intrinsèque … enfin, si vous voulez, parce qu’après tout vous pouvez toujours vous contenter de votre état biologique, ce qui plaît à la majeure partie des gens, mais (et là, attention, c’est du vrai NSFW vorie même not safe tout court) pas à ceux qui choisissent de mettre eux-même leur anatomie en accord avec leurs envies (bon, j’ai pas retrouvé ceux que je cherchais, mais sachez simplement qu’il existe des gens qui s’auto-émasculent, dans un désir « fou » de mettre leur corps en accord avec leur coeur).
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s