Je suis Legion … Ah non, je suis 4chan et les anonymous

Je vous parlais hier d’un Wikileaks menacé par ses banquiers, ses prestataires web, tout ça. La situation a naturellement évolué durant la nuit, nettement plus en fait qu’une voiture de parisien coincé sous la neige.
En effet, pendant que la neige agitait les neurones de Brice Hortefeux qui cherchait la déclaration la plus évidement fausse à prononcer (et je crois qu’il en a trouvé une bonne), des « chevaliers blancs » jugeaient bon d’appliquer à Mastercard, visa, et la banque suisse d’Assange les remèdes déjà vus contre Wikileaks : le déni de service.
Notez bien que ces chevaliers-là, on les connaît, ce sont les fous furieux de 4chan, qui auparavant se contentaient d’appliquer leurs méthodes dignes de DiNozzo (« on peut critiquer ses méthodes, mais pas ses résultats » – bon, c’est con, je retouve plus cette citation exacte de Gibbs dans l’un des premiers épisodes de NCIS) à des sujets de moindre importance. Cela dit, il ne faut pas se leurrer, il était évident qu’au moment où Assange deviendrait un martyr de la cause du numérique, tous les foufous du web lâcheraient leurs jouets du moment pour sauter sur leurs armes numériques. Du coup, à mon avis, on n’en est qu’aux premières escarmouches.
Dit comme ça, ça paraît extrêmement pessimiste.
Et hélas ça l’est sans doute.
D’un autre coté, la chronologie de cette sombre histoire ressemble assez fortement à ce qui a lancé l’Europe dans la première guerre mondiale (je suis vraiment passé tout prés du point Godwin, moi) : des alliances qui entraînent immanquablement des gens qui voudraient rester neutres dans une bagarre de quartier, comme par exemple Time magazine, qui prend clairement position pour l’analogique. D’ailleurs je constate avec beaucoup de surprise que la plupart des articles britanniques que je vois sur le sujet sont favorables à Wikileaks, comme celui-ci, de l’Independant, mais évidement, mon angle de vue est plutôt biaisé … je suis assez clairement pro-wikileaks.
Et puis même Jean-Michel Billaut constate que cette affaire ressemble très fortement à la guerre civile numérique.
Alors clairement, je suis assez pessimiste. notez bien que je ne crois pas qu’on en viendra immédiatement aux mains. Cependant, comme l’indique cet article de Naomi Wolf, on se rapproche chaque jour d’états fascistes, ce qui me garantit une vieillesse plutôt agitée.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s