Un peu de wikileaks ? non, du sexe !

Bon,n la nouvelle du jour, c’est évidement que Julian Assange a été arrêté par Scotland Yard, pour, comme le dit Europe 1, des accusations de viol.
Seulement, à lire sa page wikipedia, ou même le Daily Mail, qui est assez précis sur les détails sordides de l’histoire, ces détails sont pour le moins flous en ce qui concerne le viol. je ne vais pas faire le macho de base, le viol n’est pas (sauf consentement mutuel, ce qui n’en fait plus un viol, mais un scénario un poil tordu) une conduite acceptable. C’est un acte qui rabaisse celui/celle qui le commet au rang d’animal dominé par ses pulsions (d’ailleurs, si vous ne l’avez pas fait, signez donc cette pétition).
Donc, sur la foi de deux capotes percées, Julian Assange est accusé de viol en Suéde (mais pas coupable, hein, du moins pas encore officiellement), et recherché par Interpol, ce qui semble ne pas être la méthode « légale » pour opérer ce genre de recherche (mais je ne suis pas maître Eolas, je ne vais pas me plonger là-dedans).
Je voudrais juste rappeler ce curieux hasard du calendrier :
  • A peu prés une semaine après avoir révélé tous les télégrammes diplomatiques américains (sont-ils secret défense ? comment les a-t-il obtenus ?)
  • Après avoir perdu la possibilité d’utiliser Amazon comme hébergeur (mais avoir retrouvé comme hébergeur un quasi voisin de la Roubaix Valley : OVH – ce qui semble-t-il ne plaît pas aux autres clients, inquiets pour leur survie face à un DDoS)
  • Après avoir perdu la possibilité d’utiliser PayPal pour encaisser les dons
  • Aprés que notre cher Eric Besson, jamais avare d’une affirmation ridicule, ait souhaité le départ de Wikileaks du même OVH (rassurez-vous, depuis, il prétend qu’il n’a jamais demandé son interdiction – ce genre d’article est toujours plus drôle sur le Figaro, je trouve -, juste évalué l’opportunité d’une telle action)
  • Après que cette affaire de viol potentiel soit revenue des affaires classées (un truc digne de X-Files)
  • Voila-t-y pas qu’il se fait arrêter (bon, c’est à sa demande, ce qui casse tout de suite l’image très GIGN qu’on aurait pu se faire de l’arrestation d’un tel « terroriste« ) pour aller répondre en Suède de ces accusations.
Alors quoi ? Complot visant à le faire taire ? Moi je veux bien, mais wikileaks, ça n’est clairement pas qu’un homme et, pour citer une référence sous-culturelle, ceux qui l' »abattront » (réellement ou pas) se condamneront à voir apparaître ses remplaçants aussitôt, exactement comme dans (roulement de tambour) Pump Up The Volume. En revanche, il est intéressant de voir que ce genre de cyberguerre, malgré tout les dommages collatéraux qu’elle peut provoquer (attaques en tout genre) n’est pas du tout vue comme telle par les médias. Pourtant, quand demain votre DAB ne marchera plus à cause d’une saturation des réseaux, ou que vous ne pourrez plus acheter votre pizza livrée à domicile « simplement » parce que le réseau 3G est saturé par des smarttphones zombifiés (je fude, mais pas trop), vous verrez, que ça n’est pas bien grave (en tout cas, beaucoup moins que la vie sexuelle passionnante d’un australien en Suède).
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s