L’impossible quête du gestionnaire musical

Je crois que vous commencez à le savoir, je suis un dingue du rangement. Qu'il s'agisse de mes photos, de mes livres, et en fait de toute autre donnée électronique, j'aime que les données soient bien rangées, et facilement accessibles. Pour ce qui est de bien les ranger, ça n'est souvent qu'une question de dossier. Pour ce qui est de les rendre accessibles, évidement, les métadonnées sont là.
Les métadonnées, pour la musique (et en particulier pour les MP3), ça s'appelle les tags ID3.
Avec ces tags, on peut faire tout un tas de trucs, et la plupart des logiciels d'organisation de discothèque ne s'en privent pas.
Par exemple, MediaMonkey, que j'ai longtemps utilisé comme pièce centrale de ma gestion des MP3, fournit pas mal d'axes d'exploration de la discothèque (si je voulais être pédant, j'appelerai ça des facettes). Donc, j'utilisais MediaMonkey, parce qu'il permet de récupérer les infos depuis le web, fournissait quelques éditeurs raisonnablement bien pensés (en tout cas mieux qu'aTunes, que je vois désormais uniquement comme un lecteur de MP3). Et puis, la semaine dernière, j'ai choisi de réinstaller Windows sur mon ordinateur (je vous en reparlerai, c'est plus dû à mon incompétence qu'à Windows, à mon avis). Du coup, je me suis demandé si c'était bien raisonnable de continuer à utiliser ce gadget qu'est MediaMonkey comme pièce centrale. Donc logiquement, j'ai été faire un tour sur l'internet pédophile néonazi. Et là, je suis tombé sur Helium Music Manager. Et, franchement, c'est la claque !
Toutes les fonctionnalités sont identiques à celles de MediaMonkey, mais à chaque fois tellement mieux pensées !
C'est dommage d'ailleurs qu'il y ait aussi peu de captures, parce qu'il y a un monde entre le bordel de boutons qu'est MediaMonkey, et le truc bien pensé, soigneusement organisé qu'est Helium. cela dit, et c'est vraiment moche, il manque un truc à Helium qui fait que je suis obligé de continuer à utiliser MediaMonkey : la gestion des podcasts. En effet, les éditeurs d'Helium Music manager semblent considérer que les podcasts, c'est pas pour eux. Du coup, il ne s'en occupent tout simplement pas. Alors que bon, s'abonner à des flux RSS pour mettre le contenu dans la base de données, c'est pas la mort, quand même … si ?
Alors du coup, sur mon ordinateur, maintenant, j'ai Helium et MediaMonkey (parce qu'il était totalement, absolument, et définitivement hors de question que je ne fasse qu'installer iTunes). Et ça, c'est gênant. Enfin, pas trop, parce que le jour où Helium Music manager gérera enfin les podcasts d'une façon correcte, je me ferai un plaisir d'éliminer MediaMonkey pour avoir enfin un logiciel de gestion de ma musique qui soit joli, puissant, ergonomique, bref, aussi prés de la perfection que possible.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s