One in a million

Bon, ben ça y est, je suis de retour.
Et si vous me demandez, oui, ces vacances étaient géniales.
La première semaine (consacrée à l'histoire et à la culture) encore plus que les deux suivantes (consacrées à la contemplation et à la réflexion).
Cette première semaine m'a fait prendre conscience d'un truc, pendant que je foulais la Via Sacra (dont Google a quelques images).
Sur cette route mythique, j'ai compris (comme l'Ozymandias des Watchmen, à ce sujet le chapître sur sa révélation dans le désert est beaucoup mieux traité dans la BD que dans le film, mais ça ne m'étonne pas vraiment …) que si Rome a été voulue par des empereurs mégalomanes, ceux dont il nous reste effectivement des trace ne sont autres que les ouvriers de base, indifférenciés comme le sont les briques dans les murs de ces temples, littéralement one in a million (rho, la classe, placer une vieille chanson des Guns dans tout ce fatras). Mais j'ai également compris que, quelque soit l'importance de ce qu'on construit, ça sera détruit un jour. Peut-être dans un an, peut-être dans cent, peut-être plus tard encore.
Est-ce pour autant que ce que je fais de mes jours, de mes nuits, de mes vacances n'a aucune valeur ? Certainement pas ! Jusqu'à preuve du contraire, je n'ai qu'une vie, et par simple respect, je me vois mal la gâcher.
Est c'est là que se place la question la plus centrale de toutes : est-ce que là, maintenant, tout de suite (et à chaque instant de ma vie, en fait) ce que je fais a de l'importance pour moi, ou plutôt mérite d'être fait (et donc mérite d'être bien fait) ?
Est-ce que j'ai la réponse à cette question ?
Peut-être pas, enfin, ça dépend, je pense.
Ces temps-ci, j'ai l'impression d'être un peu comme un écureuil qui accumule des réserves, peut-être pas pour l'hiver, mais pour une période que Pratchett qualifierait volontiers d'intéressante.
Et puis finalement, j'ai l'impression d'apprendre beaucoup (même si ce que je construis n'a pas plus de pérennité que les châteaux de sable des deux dernières semaines de ces vacances). Donc, pour l'instant, je pense continuer encore un peu dans la voie actuelle, avant de plonger, peut-être, dans un monde étrange ….
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s