Et c’est encore Oracle qui remporte la mise !

Ce week-end, une bataille juridico-médiatico-sportive s'est encore terminée par la victoire d'Oracle (et je pleure des larmes de sang).
Face à Valence (enfin presque), à l’h'ure où l'apéritif commence à devenir une bonne idée, deux bateaux incroyables, inimaginables sont partis se colleter dans un temps de demoiselle pour le plus vieux trophée sportif du monde.
D'un coté, on avait Alinghi 5, héritier d'une tradition hélvetique de la voile, marriant des tonnes de carbone à une surface de voile proprement ahurissante (avec un genaker de 1100 m²). Alinghi 5, c'est un descendant d'un bateau dont le nom (et les images) m'a fait rêver tout jeune : Happycalopse.
De l'autre, on avait BOR, alias DoGZilla. Celui-là est dessiné par des français (non, pas de cocorico, ce sont "juste" des mercenaires qui ont choisi le bon camp. après tout, chez Alinghi, il y avait Loïc Peyron) et, surtout, dispose d'une voile rigide. Ce n'est pas une idée nouvelle puisqu'elle avait déja permis la victoire de Stars & Stripes en 88 face au monocoque géant des néo-zélandais. Néanmoins, par ses dimensions, c'est un objet extraordinaire.
Si la plupart des commentateurs retiennent le gâchis pour l'écosystème de la coupe, je retiens pour ma part que ces deux bateaux ont été parmi les plus belles machines à vent que j'aie jamais vu. Dans ces petits airs de 5 noeuds, par lesquels je détestais mettre les fesses sur mon laser (même si je faisais mes meilleurs résultats dans ces vents légers, mais pas trop), voir ces deux engins passer les 22 noeuds (!!!) était une image proprement exceptionnelle, qu'on ne reverra hélas pas avant un sacrément long moment.
Cependant, la vidéo de la dernière régate est toujours disponible sur le site officiel de l'america's cup. Alors profitez-en tant que ça dure, regardez ces machines formidables foncer sur une mer si lisse. Bien sûr, ça ne vous fera pas grand chose. Mais dites-vous que pour certains, c'est à la fois la quintescence du gâchis le plus obscène et la plus belle expression du savoir-faire nautique (oui, les deux en même temps).
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s