Le retour de l’aggrégateur auto-hébergé ?

Il y a peu, j’ai installé dropbox.
Et je dois dire que c’est un logiciel absolument épatant si on veut garder quelques fichiers à portée de main sans même s’embêter à trimballer une clé USB. D’ailleurs, j’ai quelques fichiers critiques qui sont hébergés dans mon dossier dropbox pour être disponibles partout où je vais.
Donc, j’en ai était content.
J’en étais encore plus content quand j’ai commencé à bosser sur une idée que j’avais en tête. Parce que dropbox, avec ses fonctionnalités de partage de fichier, permet le développement quelquesoit la machine sur laquelle on se trouve.
Et puis, ce matin, mon Google Reader m’a sorti, depuis Ruby Inside, un lien vers un framework de génération de site statique : Jekyll. Ce qui m’a aussitôt fait penser à webgen et à mes précédentes tentatives d’aggrégation locale de mes messages sur la toile. Du coup, quand j’aurais le temps, je crois que je jouerais à nouveau un peu avec Ruby (ou peut-être Groovy, tiens) pour récupérer toutes les pages web que j’ai écrites en dehors de mon site. Ca sera marrant (ou pas), et ça me permettra peut-être de mettre à jour ma opage chez free d’une façon enfin propre.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s