Mais comment faire aussi bien que iPhoto ?

Parce que le problème, c’est que maintenant que j’ai retrouvé LE logiciel essentiel pour générer de l’information IPTC(1), il faut que j’arrive à refaire tout ce que je faisais avec iPhoto. Oui, mais, qu’est-ce qu’on faisait (ou plutôt qu’est-ce qu’on fait ?) avec iPhoto ?

  1. Quand on revient de nos vacances, ou d’un séjour quelconque, notre appareil photo est plein … de photos. Donc on le branche, et on synchronise avec iPhoto. Bien sûr, avec Windows, quand on branche l’appareil photo, il y a un dialogue qui apparaît pour copier les photos, mais je n’ai jamais rien compris à son utilisation… Faut que je trouve comment ça marche
  2. Ensuite, je prend les photos, je les tagge avec le nom des gens ou deux ou trois tags valises (paysage, animaux, …) Ca, c’est exactement la partie où Pixvue va rendre service, puisque je ferais maintenant la même chose (en mieux) dans mon explorateur de fichiers. En tellement mieux que je vais rajouter du geotagging et des catégories.
  3. Pour la version papier, ma femme choisit les photos à développer, les mets dans un dossier d’iPhoto qu’on exporte sur le bureau avant de l’envoyer au labo photo. Ca, encore une fois, ça doit bien se faire en copiant bêtement les fichiers, je pense.
  4. Et finalement, on a une série d’albums intelligents dans iPhoto, avec les photos non taggées, celles qui sont belles, et un dossier par personne de la famille. Je dois pouvoir émuler le même comportement avec un outil de renommage de fichiers, mais je ne pourrais pas alors avoir la même photo dans plusieurs dossiers. D’un autre coté, je crois que l’utilisation de Picasa pour ça, dont un lien du précédent article parlait, devrait tout à fait faire l’affaire.

Je vais donc tester deux ou trois de ces idées maintenant …

Bon, je viens de tester XNView et Pixvue, et je suis plutôt calmé. Le gros problème de ces logiciels (qui était aussi le problème d’iPhoto avant que je n’installe Keyword assistant), c’est la saisie des mots clés. Parce qu’à chaque fois, il faut saisir un mot clé, taper entrée, et éventuellement recliquer dans la zone de texte. Et pour Pixvue, il y a même un problème encore plus gênant : si je sélectionne dix fichiers dans mon explorateur, et que je fais le clic-droit/Attributes/Edit keywords… il m’ouvre ma popup (ça c’est bien), mais il me l’ouvre pour chaque fichier, et pas une fois pour tous les fichiers ! Du coup, je dois retaper mes mots-clés à chaque fois … Impossible.

Mais … mais … mais

J’ai appris dans la journée qu’en fait, si je fouille bien, Picasa dispose d’outils d’édition IPTC. Je vais tester tout de suite, et là, ce sera la fête.

Et effectivement, Picasa gère bien les tags IPTC … J’ai un peu envie de dire que je suis un gland, parce que Belzel m’en avait parlé il y a deux semaines, et que connement, je l’ai un peu pris de haut. Donc toutes mes plus plates excuses avec deux semaines de retard. Oui, Picasa, c’est bien… Bon, j’ai pas encore trouvé la clé des albums intelligents, mais ça viendra.

  • (1) et dire que depuis le début, je disais incorrectement EXIF. En fait, j’ai appris sur un des différents sites que j’ai consulté qu’EXIF, c’est pour les infos de l’appareil photo, alors qu’IPTC, ça ne concerne que les métadonnées de l’utilisateur, comme les mots-clés, la localisation, la catégorie, le titre, …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s