De l’inanité du processus rédactionnel

Après ce titre qui se la pète, comment dire quelque chose d’intelligent ? Simplement en racontant ma vie. Hier soir, je venais juste de terminer Diamond dogs, de l’excellent bouquin d’Alastair Reynolds, quand je me suis rendu compte que, comme d’habitude, j’allais vautrer mon futur avis. Et ça pour plusieurs raisons :

  • D’abord parce que l’écrire à froid, c’est se condamner à en oublier des morceaux
  • Ensuite parce que, ma mémoire n’étant pas si bonne, j’aurais déja oublié au moment de l’écrire les réflexions subtiles que je pourrais en tirer
  • Enfin parce que j’écris toujours en un jet continu.

Du coup, je me suis demandé comment faire. Sans doute en utilisant les drafts de WordPress, pour pouvoir jeter mes idées et les retravailler par la suite. Sans doute aussi grâce à GTD (A ce propos, je dois absolument tester GTDGmail et en parler un peu plus), pour ne rien oublier. Bref, en bossant un peu plus mon rédactionnel. Mais quelque part, ça m’emmerde profondément de transformer ce misérable bout de web en un truc plus sérieux, mieux écrit. Comment faire ? Voila donc la question que je vous pose.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s