TabletPC à 100 $

Allez, fouillons un peu, parce que le sujet m’intéresse … Donc le MIT a lancé un projet de portable à 100$. Avant toute chose, allez lire la FAQ, qui nous apprend qu’il vaut mieux construire de nouvelles machines que d’en recycler des anciennes (merci pour l’environnement), que si ce portable n’est pas cher, c’est

  • parce que l’écran (qui est le compoosant le plus cher d’un portable avec la batterie), ne coûte que 35$ grâce à une nouvelle technologie,
  • parce que le système informatique est simplifié
  • Et enfin parce qu’il ne sera vendu qu’aux ministères de l’éducation (c’est peut-être ce qui me peine le plus dans cette histoire, tiens)

Il y a dans cette même FAQ des points plus gênants, comme le fait que cette initiative soit réservée à certains pays choisis par la fondation (l’OLPC) créée pour l’occasion. Personnellement, j’aurais été d’avis d’aroser librement le monde entier. Une espèce de service public que chaque pays pourrait activer en créant sa propre association nationale… M’enfin, l’idée est déja belle, et à cheval offert, on ne regarde pas les dents. Bref, revenons à nos moutons. Parce que le site de ce portable ne contient pas plus d’information que ça. D’où viennent alors les spécifications techniques ? Sûrement pas de l’article au sujet de sa présentation au sommet mondial sur la société de l’information … Ni dans l’article du Wall Street Journal, qui réserve pourtant de belles phrases, comme par exemple la réponse de Seymour Papert à Steve Jobs qui proposait MacOS X pour ce fameux portable :

We declined because it’s not open source

On y apprend également que, si l’écran ne vaut que 35$, c’est parce qu’il est composé de deux écrans : un noir et blanc d’une résolution correcte, et un écvran couleur de moins bonne résolution, le tout dans une diagonale de 8″, ce qui ne fait vraiment pas beaucoup. En revanche, la phrase qui m’intéresse est assez claire :

At the same time, they say they are hoping to authorize a commercial version that would sell for around $200,

Donc, on pourra l’avoir en Europe, mais un peu plus cher. Il est, de manière anecdotique, tout à fait amusant de lire les déclarations des uns et des autres, comme celle du porte-parole d’Intel :

functionality is equally important to cost.

ou, et c’est plus risible, venant de Dell :

« We don’t believe it’s feasible at this point to manufacture a $100 notebook that meets our quality performance standards. Those things are all customer driven, » she says, adding, « It’s important that a computer prepare students for the applications they’ll be using after they get out of school. »

Je ne voudrais pas être discourtois, mais les quality performance standards de Dell dépendent quand même pas mal de ceux de Windows … Et moi, je sais pas, mais mon serveur web (d’où vient ce fichier HTML) ne tourne pas sous XP, ni même NT, mais bien la dernière Ubuntu … Donc avant de dire que ça ne marche pas, il faudrait peut-être voir à avoir le bon OS. Mon premier ordinateur n’avait qu’un K6-200, et pourtant Word, Excel tournaient sans problème, et je lançai déja des applications Java. Donc l’argument me paraît loin d’être recevable. Ce que résume du reste très bien Seymou Papert :

They’ve followed a policy of stuffing more and more into it which most people don’t really need and keep the price up. I think it’s quite amazing that they managed to convince the world to accept that, but they did.

En revanche, aucune spécification technique ne vient traîner dans cet article. J’ai donc toujours l’air fin avec mon processeur à 500 MHz … Allons voir ailleurs… Et c’est le drame. Comment ai-je pu ignorer la wikipedia où, évidement, se trouve la réponse ? Bon, bref, les voici. Au fait, si vous voulez vous faire un écran 8″ à la main, retenez ceci : 12″, ça fait une feuille A4. Mais revenons à nos specs. Le wifi est bien là, comme le processeur 500 MHz, le Giga-octet de mémoire Flash en guise de stockage (ce que je trouve être une très bonne idée, simplement parce que ça évite les pièces mécaniques sujettes à l’usure, comme l’a prouvé mon crash récent). Et au niveau logiciel, ce serta un Linux, un traitement de texte (pitié, pas OpenOffice !), un tableur, un nvaigateur web (donc du mozilla-inside), et peut-être même la wikipedia (ce qui serait une grande idée). Et finallement un environnement de programmation (normal, connaissant Seymour Papert). Bref, c’est somme toute une bonne nouvelle, et, après avoir lu que le gouverneur du Massachusetts a fait signer un texte de loi pour que tous les élèves de l’état en aient un, je m’en vais de ce pas demander à ma bonne région du Nord qu’il en soit de même. Et pourquoi du reste ne pas faire pression sur nos gouvernants pour que ce soit à l’échelle nationale ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s