Sur la constitution

Pour ceux qui veulent un autre point de vue sur l’Europie future, Le Monde Diplomatique dispose d’un excellent article sur le sujet.Quelques morceaux choisis ? Allez, c’est jour de fête !

un texte de 324 pages pour ses quatre parties, auxquelles s’ajoutent 460 pages pour ses deux annexes, 36 protocoles et 50 déclarations

Ca fait déjà peur

« banque » apparaît 176 fois [dans la constitution]

Mais citoyen ?

l’article III-131 stipule en effet que toutes dispositions doivent être prises pour « éviter que le fonctionnement du marché intérieur ne soit affecté par les mesures qu’un Etat membre peut être appelé à prendre en cas de troubles intérieurs graves affectant l’ordre public, en cas de guerre ou de tension internationale grave constituant une menace de guerre ». Pendant la guerre, les affaires continueront…

Le plus choquant, du point de vue de la simple honnêteté intellectuelle, est de brandir l’épouvantail du « retour au calamiteux traité de Nice », alors que ce texte régit l’Union depuis le 1er mai dernier (lire Ce « calamiteux » compromis de Nice…) sans avoir provoqué de catastrophe majeure.

Si les électeurs sont convoqués par le président de la République pour dire « oui » ou « non » à un texte, on peut présumer que chacune des réponses est pleinement légitime et qu’aucune ne met en danger la République ou l’Union. Sinon il serait irresponsable, voire passible de la Haute Cour, de la poser…

Excellent article, à lire pour comprendre pourquoi tout le monde politique appelle au OUI, alors que le peuple (enfin, moi au moins) se laisse de plus en plus tenter par les sirènes du NON.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s