Un nomic sur table

Plutét que de réfléchir dans le vide, JVGruat nous propose sur fr.rec.jeux.nomic un jeu de règles pour un nomic sur table, que je pense pouvoir adapter facilement. Donc allons-y pour la version initiale :

  1. Cette partie de Nomic progresse par l’adoption ou la non adoption de propositions d’amendement, de suppression, d’ajout, de regroupement ou d’autres opérations sur les règles en vigueur.
  2. Le texte d’une proposition de ou sur une règle ne peut excéder 50 mots. Toute proposition doit être formulée par écrit.
  3. Les propositions sont adoptées si une majorité des deux-tiers des votes émis leur a été favorable.
  4. Les joueurs jouent à tour de règle et dans le sens des aiguilles d’une montre, jouant chacun un tour complet. Il n’est pas possible de passer ou de sauter son tour et toutes les phases du tour de jeu doivent être jouées. Tous les joueurs commencent avec zéro point.
  5. Le tour de jeu est composé de deux parties et dans cet ordre : (1) Proposer un changement de règle et soumettre ce changement au vote (2) Lancer un dé une fois et ajouter le nombre de points obtenus à son score.
  6. Le changement d’une règle prend effet à la fin du vote qui l’a entériné.
  7. Chaque joueur a une voix et une seule.
  8. Le vainqueur est le premier joueur qui totalise 100 points positifs.
  9. Si les joueurs sont en désaccord sur le caractère légal d’un coup ou sur l’interprétation ou l’application d’une règle, le joueur précédent celui dont c’est le tour de jeu sert de Juge et tranche. Aux fins de cette règle, n’importe quel joueur peut provoquer un différend en insistant. Cette procédure s’appelle l’invocation du Juge.
  10. La décision du Juge ne peut être contestée que par un vote unanime des autres joueurs, vote qui aura lieu avant le début du tour de jeu suivant. Si la décision d’un Juge est contestée, le joueur précédent le Juge dans le jeu devient le nouveau Juge, et ainsi de suite, à la seule exception qu’un joueur ne peut être Juge pendant sont propre tour de jeu ou pendant le tour de jeu d’un membre de son équipe.
  11. Si un changement de règles rend impossible la poursuite du jeu, ou si un coup ne peut être irrévocablement considéré comme illicite, ou si le Juge décide sans que sa décision ne soit contestée qu’un coup est à la fois permis et interdit, le joueur mis ainsi dans l’impossibilité de terminer son tour gagne la partie. Cette règle a priorité sur toute autre règle déterminant le vainqueur.

Et voici maintenant mes commentaires numérotés à l’identique

  1. Toujours rappeler le but du nomic, c’est bien. Mais où est le respect des règles ?
  2. Ca, j’adore ! ça me rappelle follement {Conanomic} et sa fameuse règle Une coutume ne peut contenir qu’une seule phrase.. Bien sûr, la phrase Toute proposition doit être formulée par écrit. est sans objet pour un blog, forcément écrit.
  3. La majorité des deux-tiers, ça fait beaucoup. Je lui préfère une majorité plus typique de la moitié.
  4. Ca aussi, c’est une règle pour le tour de table. Mais ça pose intelligemment la question de l’ordre des propositions par le web.
  5. Tiens, c’est marrant, ces règles décorèlent l’obtention de points du résultat du vote. Très intéressant, comme mécanisme.
  6. Evidement, pas de rétroactivité
  7. J’aime bien cette règle, parce qu’elle ouvre facilement la porte à des mécanismes plus marrants (comme par exemple la corrélation au nombre de points) par une « simple » modification.
  8. Ah, tiens, un score de victoire ? Soit, c’est une partie sur table, après tout (lire : ça doit aller vite et tourner sans problème).
  9. Mouais, un Juge. Je suis toujours mitigé sur l’intérêt de la décision humaine. Pour les litiges, j’aurais tendance à tirer ça au sort, ne faisant que très modérément (surtout lorsqu’on joue de visu) confiance au jugement humain. Au fait, cette règle fait 61 mots. Elle est donc incohérente avec la règle 2, comme le sont toutes celles qui suivent.
  10. Elle est bien celle-là, car elle ouvre des possibilités intéressantes (et pas seulement parce que la notion d’équipe est introduite).
  11. Et enfin, la règle que j’appelerai de parfaite indécidabilité. Indispensable, mais rarement présente. Par exemple, Conanomic s’en passe.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s