Dégoût informationnel

Il y a à peine plus d’une semaine, un raz-de-marée (le mot français est tout aussi valable que le tsunami) ravageait l’Asie du Sud-Est, tuant un nombre incalculable de gens. Des hommes, des femmes, des enfants, qui se trouvaient simplement là.

Je ne vais pas en parler directement. Non, je vais vous parler de deux ou trois choses ignobles vues ou entendues ici ou là. D’abord, une réalité trop crue pour être dite autrement que du bout des lèvres :

Heureusement, ce tsunami n’aura pas un impact trop grand sur la cotation des sociétés d’assurance, car les gens de ces pays ne sont que très peu assurés.

La citation est plus qu’imparfaite, mais l’idée exactement rendue.

Alors même qu’on ne sait pas combien de centaines de milliers de personnes viennent de se faire avaler par la mer, nos amis les économistes sont bien contents que l’économie mondiale ne recule que très peu devant la puissance océanique. Ensuite, un simple phénomène, courant en politique, mais pas assez dans le reste de l’actualité : la représentation médiatique. Quand la thaïlande et ses milliers de morts monopolise une bonne quinzaine de minutes grâce à ses touristes, l’Indonésie, qui en compte à elle seule une centaine de milliers, n’a droit qu’à des entrefilets. Pourquoi ? Parce qu’elle n’a pas la Plage, ni le Club Med. Et donc très peu de français ou d’occidentaux (lire des morts dont on fait les journaux) pour nous appitoyer. Non, l’Indonésie n’a à nous montrer que des cadavres indigènes de peu d’intérêt médiatique. Alors, combien d’indonésiens, de sri-lankais, d’indiens, peuvent mourir pour qu’on en parle autant qu’un bon français ? Notez bien que je ne dis pas ça pour les gens qui ont à souffrir d’un décès, mais bien au contraire pour les journalistes qui n’ont rien compris. Un mort, qu’il soit français, indonésien, ou autre, n’est ni plus nii moins qu’un mort, et, dans ce cas, un mort parmi plus de cent cinquante mille.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s